François Hollande à Berlin : ensemble pour la défense des intérêts européens [de]

Le président de la République a rencontré la chancelière, vendredi 27 janvier à Berlin, pour préparer les échéances des sommets européens de Malte et de Rome, les 3 février et 25 mars prochains.

Evoquant « une Europe nouvelle dans un monde incertain », le président de la République a plaidé pour que l’Europe défende ses valeurs et ce qu’elle représente dans le monde. Il a souligné les nombreux défis qui doivent être relevés, dont le terrorisme, le réchauffement climatique et aussi la nouvelle administration américaine « par rapport aux règles commerciales, par rapport aussi à ce que doit être notre position pour régler les conflits dans le monde ».
Après la « clarification nécessaire » récemment intervenue sur le Brexit, l’Europe doit se préparer à la négociation du Brexit et à ce qu’il convient de faire à 27.

Concernant sa décision d’aller avec la chancelière se recueillir sur le lieu de l’attentat du 19 décembre à Berlin, le président de la République a souligné avec force la solidité de l’amitié franco-allemande qui s’est manifestée par la solidarité de l’Allemagne chaque fois que la France a été attaquée.

-  Point de presse intégrale

Dernière modification : 05/04/2017

Haut de page