La France et la Bavière

La France entretient historiquement avec la Bavière des liens anciens (mariage entre Charles VI et Isabeau de Bavière en 1385 ; création du Royaume de Bavière dans le contexte de la période napoléonienne-1806). Les institutions politiques et administratives bavaroises modernes ont été inspirées par les réformes introduites au début du XIXème siècle par le Ministre Maximilien de Montgelas, d’origine savoyarde.

Fortes de ce passé, les relations franco-bavaroises sont traditionnellement nourries et amicales. Riche de cette amitié, la France et la Bavière entretiennent des relations étroites dans de nombreux domaines.

La coopération décentralisée est très riche, notamment au travers d’un dense tissu associatif et de nombreuses sociétés franco-allemandes. Les liens entre collectivités territoriales françaises et bavaroises sont particulièrement développés : on décompte ainsi plus de 400 jumelages. Parallèlement à ceux-ci, se sont développés ces dernières années les relations de la Bavière avec des régions françaises (Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Provence-Alpes-Côte-D’azur et Limousin notamment).

La coopération franco-bavaroise s’exprime également au niveau scolaire et universitaire. Le lycée français de Munich est ainsi le plus important d’Allemagne. 5 lycées bavarois proposent l’Abibac (double diplôme de fin d’études secondaires Baccalauréat/Abitur) ainsi que 10 lycées le français en première langue. Par ailleurs, près de 500 partenariats entre écoles françaises et bavaroises sont aujourd’hui dénombrés.

La coopération est tout aussi riche à l’échelon universitaire avec plus de 400 partenariats entre universités françaises et bavaroises, débouchant pour une trentaine d’entre eux sur des double-diplômes.

Le centre de coopération universitaire franco-bavarois, unique en son genre, travaille depuis 1998 à l’approfondissement et au développement de la mobilité des étudiants et professeurs français et bavarois, aux échanges universitaires et aux efforts conjoints dans le domaine de la recherche, et ce grâce au financement conjoint de l’État libre de Bavière, et de la France.

Dans le domaine culturel, l’Institut Français de Munich promeut la langue et la culture française par l’organisation d’événements culturels et une large offre d’apprentissage de la langue française. Un centre culturel franco-allemand est également présent à Erlangen.

Enfin, les relations économiques franco-bavaroises sont également très denses. Environ 500 entreprises françaises sont implantées en Bavière, soit environ un quart des entreprises françaises présentes en Allemagne. Environ 4200 entreprises bavaroises entretiennent des relations commerciales avec la France. La France représentait, en 2011, un volume commercial de 18,3 Milliards d’euros d’échanges avec la Bavière (11, 6 Mds d’exportations, 6,7 Mds d’importations) se situant ainsi au troisième rang des partenaires commerciaux européens de la Bavière. Notre commerce bilatéral est en forte croissance puisque les importations bavaroises en provenance de France ont progressé, entre 2010 et 2011, de plus de 11% et les exportations bavaroises vers la France de 10%.

La communauté française en Bavière compte à ce jour plus de 28 000 compatriotes. La France dispose d’un Consulat honoraire à Nuremberg/Fürth.

Dernière modification : 22/12/2016

Haut de page