Le don d’organes en Allemagne

Informations de base relatives au don d’organes en Allemagne

La situation juridique actuelle en Allemagne est celle de la "solution décisionnelle" (Entscheidungslösung), c’est-à-dire que le don d’organes n’est possible que si le donneur d’organes potentiel a donné son consentement de son vivant ou si son plus proche parent a donné son consentement.

Une nouvelle loi entrera en vigueur au cours du premier trimestre de 2022, deux ans après sa promulgation par le Parlement.

Son objectif est d’enregistrer la décision personnelle, de garantir une meilleure information et de promouvoir des débats réguliers sur le sujet.

La loi prévoit, en particulier, la mise en place d’un registre national en ligne auprès de l’Institut fédéral des médicaments et des dispositifs médicaux.

À l’avenir, les services des pièces d’identité du gouvernement fédéral et des Länder devront remettre aux citoyens de la documentation d’information et des cartes de don d’organes ou, dans le cas de demandes électroniques, les transmettre par voie électronique.
Dans ce contexte, différents moyens d’information et de conseils sont prévus, dont la possibilité de s’inscrire sur place dans le registre en ligne des donneurs.
Les médecins généralistes pourront fournir à leurs patients des conseils sur le don d’organes et de tissus. La loi prévoit également de renforcer la place du don d’organes et de tissus dans la formation médicale.
Les connaissances de base sur le don d’organes devront également être enseignées dans les cours de premiers secours avant l’obtention d’un permis de conduire.

De plus amples informations se trouvent sur les sites des ministères de la santé :
- Pour la Bavière :
https://www.stmgp.bayern.de/ministerium/behoerden-und-gremien/buendnis_organspende/
- Pour l’Allemagne :
https://www.bundesgesundheitsministerium.de/themen/praevention/organspende.html
- Sur la carte de donneur : https://www.organspende-info.de/

Dernière modification : 12/02/2021

Haut de page