Le glyphosate interdit en France au plus tard en 2020 [de]

La Commission européenne a annoncé que les 28 États membres de l’Union européenne (UE), réunis au sein d’un comité d’appel, ont voté le 27 novembre 2017 en faveur du renouvellement de la licence d’exploitation du glyphosate pour 5 ans, avec une majorité qualifiée de 18 États.

- Glyphosate : les réponses de Stéphane Travert, ministre de l’agriculture à l’Assemblée nationale
- La France rappelle son opposition à la proposition de la Commission Européenne sur le glyphosate

La France se prononce pour l’interdiction du glyphosate au plus tard en 2020

A l’issue du vote, le président Emmanuel Macron a affirmé sur son compte Twitter (@EmmanuelMacron, le 27 à 18h) “avoir demandé au gouvernement de prendre les dispositions nécessaires pour que l’utilisation du glyphosate soit interdite en France dès que des alternatives auront été trouvées et au plus tard dans trois ans”.

Dernière modification : 11/12/2017

Haut de page