Mesures de limitation de circulation et de contacts sociaux en Bavière et Bade-Wurtemberg

Bavière

Le gouvernement de Bavière a décidé ce jour la mise en place de mesures renforcées de limitation de circulation pour l’ensemble du territoire de la Bavière pour endiguer la propagation du coronavirus. Ces mesures complémentaires de limitation des contacts sociaux entrent en vigueur à compter du 20 mars minuit jusqu’au 19 avril à ce stade.

Les contacts sociaux doivent être réduits au strict minimum et le maintien à son domicile la norme qui doit s’imposer à tous. Dans ce contexte, certains commerces et services, restés ouverts ou partiellement ouverts, tels les restaurants, les coiffeurs, les magasins de bricolage et jardineries fermeront en application de cette nouvelle mesure. Les magasins d’alimentation, pharmacies et commerces essentiels resteront ouverts.
Les déplacements restent autorisés pour se rendre au travail ou en cas de rendez-vous médical. Les visites dans les hôpitaux sont interdites sauf circonstances particulières (droit de visite pour les pères en cas de naissance, droit de visite des parents en cas d’enfant hospitalisé, modalités spécifiques en cas d’annonce de décès)
Les promenades individuelles (ou en noyau familial réduit) et les activités sportives individuelles, sans accès à un terrain de sport ou des installations aménagées, restent admises.

Le gouvernement de Bavière indique que des contrôles seront effectués par la police et les contrevenants seront verbalisés.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le décret bavarois relatif à la restriction provisoire des déplacements (version française)

Bade-Wurtemberg

S’agissant du Bade-Wurtemberg, des mesures renforcées de limitation des contacts sociaux ont été décidées ce jour par les autorités du Land. Elles entrent en vigueur à compter du 20 mars minuit.

Les mesures nouvelles prévoient la fermeture des restaurants et l’interdiction de rassemblement de plus de trois personnes dans l’espace public. Les contrevenants s’exposent à des amendes pouvant aller jusqu’à 25 000 euros et une peine de prison.

Les déplacements internationaux de et vers les zones identifiées comme étant à risque sont strictement interdits. S’agissant des travailleurs frontaliers en provenance de France, les possibilités de déplacement sont maintenues, Toutefois, ceux-ci ne peuvent plus jusqu’à nouvel ordre effectuer leurs achats dans les commerces alimentaires au Bade-Wurtemberg.

Dernière modification : 30/03/2020

Haut de page