Prix Goncourt attribué à Pierre Lemaître pour son roman Au revoir là-haut [de]

JPEG Le Prix Goncourt 2013 a été attribué ce 4 novembre à l’écrivain Pierre Lemaître pour son roman « Au revoir là-haut ».
Paru aux éditions Albin Michel, alors qu’approche le centenaire du début de la Première Guerre mondiale, le roman de Pierre Lemaître se penche, avec l’élégance de la langue et l’humour noir propres à l’écrivain français, sur les valeurs du patriotisme et les impondérables de tout nouveau début dans une France de l’après-guerre où les chances ne sont pas réparties à égalité.

- Résumé du livre

Avec plus de 100 000 exemplaires vendus, « Au revoir là-haut » a pris la tête du classement des meilleures ventes en un temps record et devrait être réimprimé à 250.000 exemplaires selon l’éditeur.

Le prix Goncourt



Depuis 1903, le Prix Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires, doté d’une somme symbolique de 10 €, récompense la meilleure œuvre d’imagination en prose et de langue française. L’annonce du résultat se fait simultanément avec le prix Renaudot et dans le même cadre, le premier lundi de novembre au restaurant Drouant, à Paris. L’Académie Goncourt se compose de membres cooptés. Le jury actuel, présidé par Edmonde Charles-Roux, est composé de François Nourissier, Daniel Boulanger, Françoise Chandernagor, Didier Decoin, Françoise Mallet-Joris, Bernard Pivot, Robert Sabatier, Jorge Semprun, et Michel Tournier. Si le prix est doté symboliquement, les retombées sont bien concrètes : un lauréat du Goncourt se vend en moyenne à 300 000 exemplaires, et Littell a atteint en 2006 les 700 000 ouvrages vendus pour Les Bienveillantes. Autre influence à remarquer, les Goncourt de ces dix dernières années ont tous été traduits en allemand.

Dernière modification : 21/11/2013

Haut de page