Que faire en cas de difficultés ?

Que peut faire le consulat en cas de difficultés ?

Pour les cas d’urgence avérée, le consulat assure une permanence téléphonique, en dehors des heures d’ouverture au public, au 030 590 03 9000.

Si vous avez un doute sur le caractère d’urgence de votre demande, merci de consulter notre site internet avant d’appeler.

Que faire en cas de perte ou de vol de documents ?

Pendant les horaires d’ouverture, le consulat peut établir un document provisoire valable uniquement pour le retour en France : le laissez-passer.

Pour l’obtenir, il vous faudra prouver votre identité, en fournissant tout document qui permette au consulat de vous identifier (par exemple : photocopie de CNI, passeport, témoignage de proche ayant encore ses papiers d’identité).

Par ailleurs, vous devrez fournir une photo biométrique, la déclaration de vol établie auprès de la police allemande, et la preuve de votre voyage vers la France.

Le tarif du laissez-passer est de 55 euros.

En dehors des horaires d’ouverture du consulat, si vous devez prendre un vol, vous avez la possibilité de vous rendre directement à l’aéroport.

Les autorités allemandes peuvent délivrer aux personnes en mesure de prouver leur identité et nationalité un document provisoire, le Not Reise Ausweis (NORA), qui permet d’embarquer dans l’avion et de passer la frontière à votre arrivée en France.

Pour l’obtenir, il vous faudra payer 25 euros (tarif en vigueur en décembre 2017).

Attention : les autorités allemandes décident seules si elles sont en mesure de vous délivrer ce document (notamment au regard de la preuve de votre identité). Aucune intervention du consulat n’est possible en cas de refus.

En cas d’urgence professionnelle ou médicale, un passeport d’urgence peut être délivré.

Pour connaître les conditions de délivrance, rendez-vous sur service-public.fr.

Que faire en cas de difficultés financières ?

Effectuer un transfert d’argent en liquide ou sous forme de virement bancaire :

Le moyen le plus rapide de transfert d’argent liquide est actuellement le système Western Union, selon deux procédures au choix : soit par transfert en ligne, soit à un point de vente.

Dans ce dernier cas, suivre la procédure suivante :

Se présenter dans un point de vente (voir adresse ci-dessous),
Remplir le formulaire "Pour envoyer de l’argent" avec les informations suivantes : nom et prénoms du bénéficiaire, ainsi que de l’émetteur (tels qu’ils apparaissent sur les papiers d’identité), la ville et le pays de destination, le montant à envoyer, les éventuelles options,
remettre le formulaire et présenter les papiers d’identité au guichetier,
remettre l’argent en espèces au guichetier, et acquitter les frais de transaction,
se faire remettre par le guichetier un reçu, contenant le numéro de contrôle de transfert d’argent (MTCN, code à 10 chiffres et mot de passe) et transmettre ce code au bénéficiaire,
le bénéficiaire communique au guichetier le code accompagné de sa pièce d’identité, le transfert est instantané.

Liste des guichets western union à Berlin et Hambourg

Friedrichstrasse

Friedrichstrasse 141-142
ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 20h00, et les samedis et dimanche de 8h00 à 20h00
tél : (030) 20 45 50 96

Hauptbahnhof

Europaplatz 1
ouvert tous les jours de 8h00 à 22h00
tél : (030) 20 45 37 61

Zoologischer Garten

Hardenberg Platz 1
ouvert du lundi au samedi de 7h30 à 22h00
tél : (030) 881 71 17

Ostbahnhof

am Ostbahnhof 5, shop 043
ouvert du lundi au vendredi de 7h00 à 22h00, les samedis et dimanches de 8h00 à 20h00
tél : (030) 296 43 93

Hambourg

Hauptbahnhof, Wandelhalle
ouvert de 7h30 à 22h00, tous les jours
tél : (040) 32 34 83

Que faire si l’on est victime d’un vol ou d’une agression ?

Il faut déclarer l’incident au commissariat de police le plus proche.

Sur la base d’une déclaration de vol établie par la police allemande, et sous réserve de pouvoir vous identifier, le consulat pourra établir les documents décrits plus haut.

Pour des informations générales sur les réflexes à avoir en cas de vol ou agression, consultez le guide des victimes à l’étranger en cliquant ici.

Dernière modification : 14/03/2018

Haut de page