Relations culturelles [de]

Les relations franco-allemandes sont particulièrement denses dans le domaine de la coopération culturelle et scientifique, et les initiatives communes dans ce domaine ont connu une croissance exponentielle depuis 1945. La force des liens qui unissent les sociétés civiles française et allemande est un élément plus que jamais nécessaire à la vitalité de la relation bilatérale.

De nombreux organismes binationaux mènent des actions afin d’établir des relais entre les gouvernements et les sociétés civiles des deux pays. Parmi les institutions les plus emblématiques on peut citer :

- L’OFAJ (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse), créé en 1963 dans le cadre du Traité de l’Elysée, promeut des activités et des échanges dans tous les domaines touchant la jeunesse. Depuis 1963, l’OFAJ a permis à plus de 8 millions de jeunes de se rencontrer, et chaque année, ce sont près de 200 000 jeunes qui participent à ses programmes. L’OFAJ propose également des échanges trilatéraux, en particulier avec les pays d’Europe centrale et orientale et les pays de l’Europe du Sud-Est, afin de renforcer la coopération européenne.

- L’Université Franco-Allemande (UFA) , créée en septembre 1997 à l’occasion du sommet franco-allemand de Weimar, est constituée par un réseau d’établissements d’enseignement supérieur français et allemands qui proposent des cursus intégrés du premier au troisième cycle débouchant sur des diplômes binationaux. 4 800 étudiants sont inscrits dans un cursus intégré financé par l’UFA. L’UFA organise chaque année le Forum franco-allemand, qui permet aux étudiants et jeunes diplômés de rencontrer des entreprises et institutions françaises et allemandes .

- ARTE (Association Relative à la Télévision Européenne) est une chaîne de télévision culturelle franco-allemande de service public à vocation européenne, créée à la fin des années 1980. Depuis 2001 la chaîne diffuse tous les soirs un journal franco-allemand.

La coopération franco-allemande est également très importante dans le domaine scientifique avec la collaboration de nombreux centres de recherche, comme dans le cas du Centre de recherche franco-allemand en sciences sociales Marc Bloch de Berlin et de l’Institut français d’histoire en Allemagne à Francfort-sur-le-Main.

La France peut appuyer son action sur son réseau culturel en Allemagne, composé notamment de 11 instituts culturels (Berlin, Brême, Dresde, Leipzig, Düsseldorf, Cologne, Francfort, Mayence, Hambourg, Munich, Stuttgart), et de 10 centres franco-allemands et antennes culturels (Aix-la-Chapelle, Bonn, Erfurt, Erlangen, Essen, Fribourg, Karlsruhe, Kiel, Magdeburg, Rostock, Sarrebruck, Tübingen). Le principe d’une présence française dans chaque Land guide le choix des implantations en Allemagne.

Outre les lycées franco-allemands de Buc en France, ainsi que de Fribourg et Sarrebruck en Allemagne, la France dispose également en Allemagne d’un important réseau scolaire, avec 15 établissements du réseau de l’AEFE : lycée et collège de Berlin, école de Bonn, lycée de Düsseldorf, lycée de Francfort, école et lycée de Fribourg, école d’Heidelberg, lycée de Hambourg, école, collège et lycée de Munich, école de Sarrebruck, écoles maternelle et primaire de Stuttgart.

De nombreuses initiatives bilatérales viennent compléter ce dispositif. On peut par exemple citer la mise en place d’une « journée franco-allemande » le 22 janvier dans les établissements scolaires des deux pays, l’édition du manuel d’histoire franco-allemand à usage des classes de terminale en France et en Allemagne et la stratégie de soutien à l’apprentissage de la langue du partenaire.

Dernière modification : 04/05/2011

Haut de page