Remise des insignes de Commandeur dans l’ordre de la Légion d’Honneur à Max Mannheimer [de]

En remettant, à Munich, les insignes de Commandeur dans l’ordre de la Légion d’Honneur à Max Mannheimer, l’ambassadeur de France a rendu hommage à l’une des grandes figures allemandes qui ont survécu aux camps de la mort, et à une personnalité incontestée en Allemagne pour son action en faveur à la fois d’un travail de mémoire et d’une action de réconciliation. L’ambassadeur a souligné combien, par son engagement dans la mémoire de la Shoah et pour la défense des valeurs démocratiques, Max Mannheimer, président de l’amicale nationale allemande de Dachau et du comité international de Dachau, peintre et écrivain, est également le symbole de la réconciliation entre la France et l’Allemagne, qui célèbrent cette année le 50ème anniversaire du Traité de l’Élysée scellant une nouvelle amitié entre les deux peuples. L’ambassadeur a indiqué que le travail artistique dans lequel Max Mannheimer est par ailleurs engagé constitue un message d’espoir et d’optimisme pour l’humanité, des valeurs auxquelles Max Mannheimer est attaché et qu’il s’emploie également à transmettre, par son action, notamment à la jeunesse.

Dernière modification : 19/07/2013

Haut de page