Remise du Prix Franco-Allemand du Journalisme 2020

Si le prestigieux Prix Franco-Allemand du Journalisme a été remis cette année sous forme virtuelle en raison de la crise du coronavirus, la qualité des sujets soumis n’en a pas moins été impressionnante. Depuis 1983, le Prix Franco-Allemand du Journalisme est décerné chaque année dans cinq catégories. L’Ambassadrice de France en Allemagne, Mme Anne-Marie Descôtes, y voit un symbole du dialogue entre les deux pays qui contribue à une démocratie forte et vivante.

Malgré l’annulation de la cérémonie officielle de remise des prix, prévue cette année dans les locaux de la Représentation du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie à Berlin, les noms des lauréates et lauréats du Prix-Franco-Allemand du Journalisme 2020 ont été révélés le 25 juin 2020. En raison de la crise du coronavirus et de la nécessité de limiter les contacts sociaux au strict minimum, les prix leur ont été remis cette année sous forme virtuelle. Monsieur Thomas Kleist, Président du PFAJ et PDG de la SR, a loué la qualité des sujets soumis cette année. « Pour les relations franco-allemandes et le vivre-ensemble en Europe, le travail des médias de qualité revêt une valeur inestimable. » D’après lui, cela vaut tout particulièrement en temps de crise, la pandémie de Covid-19 nous montrant en effet que, contre les fausses informations et les théories parfois absconses, le savoir-faire des journalistes professionnels est le meilleur antidote.

Importance des médias pour la démocratie et une Europe unie

Le Plénipotentiaire pour les relations culturelles franco-allemandes et ministre-président de Rhénanie du Nord-Westphalie, Armin Laschet, souligne de son côté que « tous les médias de qualité ont connu une progression de leur tirage et de leur audience parce que chacun voulait savoir ce qui se passait vraiment, et pas n’importe quelle rumeur circulant sur Internet. »

L’Ambassadrice de France en Allemagne, Mme Anne-Marie Descôtes, a rappelé quant à elle les dangers et les menaces auxquels sont actuellement confrontés les journalistes critiques dans le monde entier : « Je pense notamment à celles et ceux qui risquent leur vie pour exercer leur métier. D’après Reporters sans Frontières, 389 journalistes sont en ce moment-même derrière les barreaux et 49 ont été tués l’an dernier. Le combat mené dans le monde entier contre cet arbitraire reste l’un des grands défis internationaux. »

Des histoires européennes servies par de grands talents interculturels.

Autrices et auteurs de sujets franco-allemands ou européens, les lauréates et lauréats 2020 sont :

Dans la catégorie Vidéo : Fabienne Hurst, Julian Feldmann et Robert Bongen pour « 75 ans après, le village d’Ascq réclame justice », ARTE/NDR.

Dans la catégorie Audio : Leslie Benzaquen pour « L’affaire des 450 tableaux », Apple Podcasts/Spotify/Deezer/Acas.

Dans la catégorie Écrit : Elisa-Madeleine Glöckner, Veronika Lintner, Jonas Voss et Julian Würzer pour « Europa 2019. Eine Reise », Augsburger Allgemeine.

Dans la catégorie Multimédia : CORRECTIV, Frontal21/ZDF & 33 autres médias pour « Grand Theft Europe », https://correctiv.org/top-stories/2019/05/06/grand-theft-europe/.

Dans la catégorie Jeunes Talents : Anaelle Abasq, Alexia Echerbault, Lara Gohr, Thabo Huntgeburth, Lukas Knauer, Louise Pillais, Mathilde Pires, Meret Reh, Camille Sarazin et Ramona Westhof pour « Plus chaud que le climat – Heißer als das Klima », DLF Kultur.

Le Grand Prix Franco- Allemand des Médias, décerné habituellement à une organisation ou à une personnalité qui s’est particulièrement illustrée dans l’amitié franco-allemande et européenne, n’a quant à lui pas pu être remis cette année du fait de la crise sanitaire et devrait l’être de nouveau l’an prochain, lors de la cérémonie prévue à Berlin.

Dernière modification : 08/07/2020

Haut de page